Recherche d’emploi : les pièges à éviter

visuel Dejouez les pièges des recruteurs pour la recherche d'emploi

Recherche d’emploi : les pièges à éviter

Piège 1 : le recruteur n’est ni votre psy ni votre ami…prenez le temps de vous reconstruire avant de le rencontrer

Vous devez être fort face au recruteur dont le rôle est de vous piéger afin de vous évaluer et non pas de vous épauler. C’est pourquoi il est important que vous fassiez le deuil de votre dernier poste avant d’en rechercher un nouveau. Si le mot « deuil » peut surprendre dans ce contexte, il est pourtant utilisé par les psychologues qui positionnent la perte d’un emploi sur l’échelle du stress juste après celle d’un proche. Il est vrai que nous passons une bonne partie de notre vie au travail. Quand, du jour au lendemain, nous le perdons, c’est la fin de ces moments faits d’efforts et de sacrifices mais aussi de succès et de grandes joies. C’est la fin d’une vie avec les autres, ces collègues que l’on apprécie ou non mais dont on ne peut se passer. C’est la fin d’une identité professionnelle, ce statut qui nous positionne dans la vie et à l’égard des autres. C’est la fin d’un emploi du temps trop chargé qui devient vide de sens. Mais c’est surtout la peur du lendemain. Nous passons tous par cette phase de découragement et de renoncement, la seule différence résidant dans son intensité et sa durée…

La suite dans le livre “Déjouez les pièges des recruteurs”

Remarque de l’auteur :
Avant de vous lancer dans votre recherche d’emploi, il est important de vous reconstruire pour donner la meilleure image de vous lors de l’entretien d’embauche mené par le recruteur. Plus vous aurez réglé vos problèmes avant moins vous serez tenté de lui en parler, surtout s’il est gentil.
Si vous souhaitez vous procurer le livre « Déjouez les pièges des recruteurs » cliquez sur le lien de l’éditeur Eyrolles

 

Share
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *