Erreur 1 : démarrer sa recherche sans avoir fait son deuil

Erreur 1 : démarrer sa recherche sans avoir fait son deuil

Situation

Les chercheurs d’emploi ont souvent tendance à se lancer dans leurs démarches sans avoir fait le deuil de leur ancienne vie professionnelle (entreprise, poste, responsabilités, collègues, salaire, …). Ces candidats « fantômes » ne sont que l’ombre d’eux-mêmes sur le marché de la recherche d’emploi. En fonction de leurs blessures, ils peuvent se limiter uniquement à ce qu’ils connaissent ou bien fuir tout ce qui ressemble à ce qui les a blessés, manquant ainsi des opportunités intéressantes. Certains risquent de montrer aux recruteurs leurs failles et leur fragilité ce qui n’est pas très « vendeur ». Ils peuvent aussi faire fuir par leur négativité les membres de leur entourage qui auraient pu les aider.

 

Solution

Prenez le temps de faire un point sur votre projet professionnel en vous faisant aider par un spécialiste de l’accompagnement afin de déterminer ce que vous aimeriez faire et ce que vous ne souhaitez plus faire.
Ne perdez pas de temps à consulter vos proches car ce sont les plus mauvais conseillers.
Prenez le temps de vous reconstruire si vous avez été blessé dans votre dernière expérience en pratiquant une activité (sport, loisirs, bénévolat). Faites-vous accompagner psychologiquement mais n’oubliez jamais que le recruteur n’est ni votre psy ni votre ami.
Ne perdez pas de temps à vous dire que c’est de votre faute si cela s’est mal passé car l’expert métier que vous êtes peut intéresser d’autres entreprises.
Prenez le temps d’observer le marché actuel de la recherche d’emploi et ses processus pour utiliser les bons codes.
Ne perdez pas de temps à vous dire que « la recherche d’emploi, c’était mieux avant » même si c’est vrai.

 

Ce temps « perdu » à vous reconstruire avant de vous lancer sera du temps « gagné » après dans votre recherche !

 

Share
Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Oui en effet Christel le deuil prend parfois du temps. Bravo pour l’illustration.

    • Christel de Foucault

      En effet Céline, le travail du deuil peut être long pour certaines personnes mais il permet aussi de gagner du temps ensuite durant sa recherche d’emploi. Ravie que l’illustration vous plaise 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *